VASILE Raluca

Parcours avant thèse :

Titulaire d’une licence LEA Anglais Italien, d’un Master 2 Sécurité Globale Analyste Trilingue ainsi que d’un Master Recherche Anglais, j’ai approfondi mes connaissances linguistiques tout en mettant l’accent sur les relations internationales. Après avoir rédigé un premier mémoire dans le cadre du Master Sécurité Globale intitulé « La place des femmes dans le crime organisé, Balkans/Caucase », je me suis spécialisée dans cette thématique en rédigeant un deuxième mémoire entièrement en anglais se concentrant sur la Traite d’êtres Humains au Royaume Uni (« Human Trafficking in the United Kingdom »).

Sous la direction du professeur Sébastien Laurent :

La Nationalité dans le crime organisé en Europe. Les effets de la culture criminelle et de la législation européenne depuis le Traité de Maastricht

Le crime organisé est une thématique délicate à traiter de par son essence cachée et aussi à cause de l’idée plus ou moins romanesque qu’on se créée. L’importance de traiter ce sujet d’une façon froide, quasi clinique est capitale, pour éviter de tomber dans des stéréotypes et des ouï-dire que les médias et certains ouvrages laissent entendre, bien souvent à tort.

Cette thèse se concentre sur les effets de la nationalité dans le crime organisé en Europe depuis la signature du Traité de Maastricht. Bien que le crime organisé soit lié à une certaine territorialité, depuis les évolutions des frontières en Europe, nous avons pu assister à une évolution aussi dans les associations à caractère criminel. En effet, la « trans-nationalité » est devenue un élément central dans le crime organisé. Il est intéressant de noter les évolutions dans les Balkans et dans le Caucase où cette trans-nationalité est particulièrement visible.

En plus de ce caractère « criminel », nous avons aussi assisté à une évolution de la législation européenne, qui cherche à endiguer ce phénomène de criminalité dépassant les frontières. La législation à échelle européenne et les accords-cadres sont appliqués dans une plus petite échelle dans les pays concernés par ce phénomène de criminalité organisée ainsi qu’aux politiques mises en œuvre pour le bon fonctionnement de coopération internationale.

Dans cette suite d’idées, nous nous intéresserons surtout aux nationalités les plus susceptibles de s’associer et quelles sont les raisons de ces associations. Nous évaluerons les éléments culturels, géographiques, historiques etc. En un mot nous nous intéresseront à la « culture » du crime organisé en Europe. Nous chercherons aussi à évaluer l’efficacité des mesures répressives mises en œuvre par les différents Etats et comment passe la communication d’un Etat à l’autre en ce qui concerne les condamnations. Ceci devrait nous aider à créer une sorte de panel des nationalités du crime organisé mis en parallèle avec l’évolution de la coopération Etatique.

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

La Bulgarie et la coopération franco-bulgare, cinq ans après l'adhésion à l'Union Européenne

29 novembre 2012 9h00 - 17h00

Université Montesquieu Bordeaux IV Pôle Juridique et Judiciaire 35 place Pey Berland Amphi 2 N


Chaire sur les pays émergents

Mercredi 17 octobre

Salle Manon Cormier (Université Montesquieu Bordeaux IV) 10h30 - 12h00

Organisée par Monsieur Nicolas MONCEAU, Maître de conférences


Affiche
Affiche
Programm
Programm

Les populismes d'hier et d'aujourd'hui

11 octobre 2012

l’Université Montesquieu Bordeaux IV

Organisée par Gérard Dussouy, Professeur

et

Eric Dubesset, Maître de conférences


Colloque Aron

30 mars 2012

Colloque Raymond Aron : la pensée des relations internationales, cinquante ans après Paix et guerre entre les nations. Quel héritage pour le XXIè siècle ?

Université Montesquieu Bordeaux IV

Organisé par le professeur Dario Battistella