PRIN-LOMBARDO Julie

Titulaire d’un Master d’Histoire des mondes modernes et contemporains (Université Michel de Montaigne Bordeaux III) et d’un Master de Relations internationales (IEP de Bordeaux) et dans la continuité de la rédaction d’un mémoire sur le renseignement réalisé en 2010-2011 relatif à « La naissance et la mise en place de l’Intelligence and Security Committee en Grande Bretagne au milieu des années 90 », Julie Prin-Lombardo prépare une thèse d’histoire contemporaine sous la direction de M. Sébastien Laurent.

Ses travaux portent sur l’origine, les fondements et l’avenir de la collaboration et de la coopération européennes en matière de renseignement.

Il s’agit de déterminer non seulement l’efficience mais également la « profondeur » de la collaboration et de la coopération en matière de renseignement à l’échelle européenne. L’étude du fonctionnement, des missions et des objectifs du SitCen puis de l’IntCen, notamment en ce qui concerne la lutte anti-terroriste, permettra de rendre compte de la nécessité et des difficultés qui entourent la coopération et de juger de l’efficacité des outils européens.

Le SitCen est un « outil » de l’Union européenne en charge de la veille, de l’analyse et de la gestion de crise. Ce n’est pas le seul organe de l’Union à centrer son activité sur ces problématiques indispensables et incontournables aujourd’hui. Cependant, depuis sa création en 1999 et la révision complète de ses prérogatives et de ses priorités en 2001, il a su se démarquer des autres notamment à travers une forme de neutralité qu’il entretient en favorisant ses relations avec les services des Etats membres d’une part et les institutions nationales et européennes d’autre part, à l’échelle de l’individu et de l’expert avant tout. Cette neutralité passe également par une ligne de conduite inchangée qui entend privilégier l’aspect analytique de la structure et l’expertise des rapports sur le volet politique. Cet aspect, loin d’être évident, apparaît indispensable si l’on prend en considération les relations instaurées au fil du temps avec les services nationaux de renseignement extérieurs, puis intérieurs et, partant, la marge de man½uvre et l’indépendance que le SitCen puis l’IntCen ont progressivement mises en place. Ce choix d’un établissement progressif à différents niveaux apparaît judicieux dans la mesure où il favorise, sinon assure, une certaine pérennité de l’organe mais également de ses missions et de son fonctionnement interne. Néanmoins, le SitCen comme l’IntCen sont aussi productifs que discrets. En effet, peu de gens connaissent leur existence. Par ailleurs, il s’agit de percevoir en quoi le Situation Centre puis l’Intelligence Centre diffèrent des autres organes affiliés à la politique européenne de lutte contre le terrorisme d’une part et des instances entretenant des relations « privilégiés » avec les services de renseignement intérieurs et/ou extérieurs des Etats membres d’autre part.

Agenda

<<

2017

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

La Bulgarie et la coopération franco-bulgare, cinq ans après l'adhésion à l'Union Européenne

29 novembre 2012 9h00 - 17h00

Université Montesquieu Bordeaux IV Pôle Juridique et Judiciaire 35 place Pey Berland Amphi 2 N


Chaire sur les pays émergents

Mercredi 17 octobre

Salle Manon Cormier (Université Montesquieu Bordeaux IV) 10h30 - 12h00

Organisée par Monsieur Nicolas MONCEAU, Maître de conférences


Affiche
Affiche
Programm
Programm

Les populismes d'hier et d'aujourd'hui

11 octobre 2012

l’Université Montesquieu Bordeaux IV

Organisée par Gérard Dussouy, Professeur

et

Eric Dubesset, Maître de conférences


Colloque Aron

30 mars 2012

Colloque Raymond Aron : la pensée des relations internationales, cinquante ans après Paix et guerre entre les nations. Quel héritage pour le XXIè siècle ?

Université Montesquieu Bordeaux IV

Organisé par le professeur Dario Battistella