DUVERGER REVISITE : REGARDS CRITIQUES SUR L’OEUVRE SCIENTIFIQUE

Colloque international

8 - 9 et 10 juin 2017

Site PESSAC et PJJ (BORDEAUX)

Organisé par l’Institut de Recherche Montesquieu (Université de Bordeaux),

en partenariat avec

Le Centre Maurice Hauriou (Université Paris Descartes)

et la Maison des Sciences de l’Homme Aquitaine

Rares sont les universitaires à avoir autant marqué leur discipline que Maurice Duverger. Né en 1917, professeur agrégé des Facultés de droit, Maurice Duverger a laissé une double empreinte : à la science juridique, notamment au droit constitutionnel, et à la science politique dont il a été, en France, l’un des pionniers.

A l’occasion du centième anniversaire de sa naissance, il est apparu nécessaire de revenir sur une œuvre qui a contribué à former plusieurs générations de juristes et politistes et dont la notoriété dépasse, aujourd’hui encore, les frontières nationales. En défricheur, Maurice Duverger a ouvert des voies alors faiblement explorées. Sa contribution à l’analyse constitutionnelle le conduira à élaborer une typologie, toujours discutée, des régimes et à proposer notamment une interprétation originale de la Ve République française, condensée dans la célèbre formule du régime dit ‘semi-présidentiel’.

Mais, c’est sans doute dans sa volonté affichée de dépasser les approches par trop positivistes que Maurice Duverger se distinguera. Partant du principe qu’il n’existe pas de droit constitutionnel sans science politique, il signera des contributions majeures à l’analyse politique. Son ouvrage sur les partis politiques, publié en 1951 et réédité tant en France qu’à l’étranger, ouvrira la voie à une compréhension globale du phénomène partisan. Maurice Duverger proposera ainsi non seulement une explication de la genèse des partis politiques et, partant, une typologie devenue classique, mais jettera aussi un regard nouveau sur les systèmes de partis en fonction des modes de scrutin, contribuant ainsi à forger ce que d’aucuns n’ont pas hésité à ériger en véritables ‘lois’ scientifiques.

Sans jamais renier sa discipline d’origine, Maurice Duverger s’emploiera ainsi à démontrer, avec une vigueur et un talent rares, que le droit constitutionnel est indissociable du politique et que la connaissance des institutions ne saurait faire l’économie d’une démarche où la sociologie doit trouver toute sa place. Esprit fertile, créatif, Maurice Duverger ne rechignera pas non plus à s’aventurer, principalement en tant que commentateur, éditorialiste ou essayiste, dans les méandres moins balisés de l’acteur ou du spectateur-engagé, depuis sa jeunesse ‘doriotiste’ jusqu’aux rives du socialisme démocratique.

Ce parcours universitaire, à bien des égards exceptionnel, Bordeaux en a été non seulement un témoin privilégié, mais aussi l’héritier. La carrière de Maurice Duverger, entamée à la Faculté de Droit de Bordeaux en 1942, avant d’être poursuivie à Paris en 1955, sera l’occasion pour le juriste de matérialiser son attachement à une science politique alors balbutiante, en oeuvrant à la création de l’Institut d’Etudes Politiques de Bordeaux, dont il assurera la première direction en 1948. Mais, c’est surtout intellectuellement que l’empreinte de Maurice Duverger se manifestera. Le droit constitutionnel et la science politique à Bordeaux ont été les héritiers directs de la pensée ‘duvergérienne’ à travers, pour ne citer qu’eux, Jean-Louis Seurin et Claude Emeri. Au-delà, ce sont des générations d’étudiants qui ont été formées au droit constitutionnel et à la science politique, dans le droit fil de ce que Maurice Duverger avait tracé.

En organisant ce colloque, l’Université de Bordeaux invite non seulement à une réflexion/bilan sur l’actualité de l’œuvre d’un juriste et politiste éminent, mais aussi et indirectement à un regard critique sur l’état des disciplines que sont aujourd’hui le droit constitutionnel et la science politique, en France et à l’étranger.

Comité scientifique :

  • André BLAIS, Professeur de Science politique, Université de Montréal, Québec
  • Daniel BOURMAUD, Professeur de Science politique, Université de Bordeaux
  • Robert C. ELGIE, Professeur de Science politique, Université d’Oxford
  • François FRISON-ROCHE, Chargé de Recherches au CNRS, CERSA, Université de Paris 2
  • Alain LAQUIEZE, Professeur de Droit public, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité.
  • Bertrand MATHIEU, Professeur de Droit public, Ecole doctorale de l’Université de Paris 1
  • Miroslav NOVAK, Professeur de Science politique, Institut CEVRO, Prague
  • Pierre SADRAN, Professeur de Science politique émérite, Sciences Po Bordeaux
  • Responsables du Colloque Secrétariat du Colloque :
  • Carole BERGEROT : carole.bergerot u-bordeaux.fr - tél. 00 33 (0)5 56 84 29 43

Document(s) téléchargeable(s)

Présentation
Présentation
Présentation
Affiche colloque
Affiche colloque
Affiche colloque
PDF - 219.3 ko
PDF - 219.3 ko

Agenda

<<

2017

>>

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

La Bulgarie et la coopération franco-bulgare, cinq ans après l'adhésion à l'Union Européenne

29 novembre 2012 9h00 - 17h00

Université Montesquieu Bordeaux IV Pôle Juridique et Judiciaire 35 place Pey Berland Amphi 2 N


Chaire sur les pays émergents

Mercredi 17 octobre

Salle Manon Cormier (Université Montesquieu Bordeaux IV) 10h30 - 12h00

Organisée par Monsieur Nicolas MONCEAU, Maître de conférences


Affiche
Affiche
Programm
Programm

Les populismes d'hier et d'aujourd'hui

11 octobre 2012

l’Université Montesquieu Bordeaux IV

Organisée par Gérard Dussouy, Professeur

et

Eric Dubesset, Maître de conférences


Colloque Aron

30 mars 2012

Colloque Raymond Aron : la pensée des relations internationales, cinquante ans après Paix et guerre entre les nations. Quel héritage pour le XXIè siècle ?

Université Montesquieu Bordeaux IV

Organisé par le professeur Dario Battistella